3 balades pour dcouvrir Bruxelles

Autour de la Grand Place, du Manneken Pis et autres classiques de la capitale, il y a tant à découvrir! Je vous propose 3 balades juste à côté du sentier battu.

Marolles et BD

On arrive tôt à Bruxelles par la gare du Midi et on se dirige vers la Place du Jeu de Balle pour la plus grande brocante de Bruxelles et sans doute de Belgique. Les plus beaux souvenirs que j’ai rapportés viennent de là: vieux cadran, voiture de Tintin, vieux jeu de bille, moulin à café, etc. J’adore y négocier les prix des objets convoités. Il faut avoir l’oeil et magasiner pour ne pas se faire avoir! Autour de la place, on s’arrêter prendre un café, une bière et autre ravitaillement pour la suite.

Direction rue Blaes, on reluque les vitrines des antiquaires. Certains sont plus abordables que d’autres et vous pourrez peut-être continuer votre chasse aux trésors. Pour le lunch, arrêt à Al Jannah pour un délicieux sandwich à 4 euros. Ce sera votre lunch le plus rentable à vie!

Pour terminer la journée, on part à la chasse aux BDs. Les murs de Bruxelles sont tapissées de fresques des héros les plus connus. Toutes plus belles les unes que les autres. Cette chasse vous portera loin (pour la plupart) des autobus de touristes. Profitez-en pour vous arrêter à la terrasse la plus invitante. Une chasse particulièrement appréciée des enfants. Émerik était maître de la carte pour son plus grand bonheur.

Au son de Brel

Si j’étais née à une autre époque, j’aurais eu des posters de Brel dans ma chambre et je serais allée à tous ses concerts. Je suis fan. J’aime autant l’écouter parler que l’écouter chanter. Il me touche profondément. Aussi, les éditions Jacques Brel ont mijoté une balade commentée. Autour du centre de la ville, on écoute la vie de Brel, des entrevues avec lui, avec des membres de sa famille. Mais surtout, ses chansons. J’ai dansé sur la Valse à mille temps à Coudenberg, craqué pour une tonne de biscuits chez Dandoy après avoir entendu Les bonbons.

Sur la route, on en apprend plus aussi sur les adresses préférées de Brel. Il faut se prévoir du temps pour arrêter prendre un verre à La Mort Subite et manger des moules chez Léon. Tant qu’à faire (ce n’est pas prévu au programme, mais on est juste à côté), on se prend des billets pour le théâtre Toone, théâtre de marionnettes complètement hilarant. Complètement en brusseleir. Moment de bonheur!

La balade vous emmènera brièvement sur la Grand Place pour vous la faire raconter comme on ne vous l’a jamais racontée. À tout moment, vous pouvez faire une pause ou un raccourci. Vous êtes le maître! Une boîte de retour est même prévue si vous vous accrochez les pieds et que vous retournez votre guide après la fermeture des bureaux.

Comme les Bruxellois

Ici idéalement on est accompagné d’un habitant. C’est le mieux placé pour nous faire découvrir ses adresses préférées. Ici c’est Aurélie la guide. Arrivée à gare centrale, on prend la direction de la rue Neuve. Nos intentions sont claires: on va faire du shopping! Pas de petite boutique, toutes les adresses les plus connues. Mais une rue piétonne qui rend l’activité quand même plus agréable.

D’ailleurs, vous êtes en plein secteur de la nouvelle zone piétonne du centre-ville. Durant tout l’été, des activités sont prévues et des zones thématiques ont été crées. J’espère que l’expérience se reproduira dans les années à venir.

Aurélie m’emmène ensuite découvrir le quartier Ste-Catherine, juste à côté de La Monnaie. D’un côté du boulevard Anspach les touristes, de l’autre les locaux. Pour le lunch, Aurélie m’emmène au Sakura, un délicieux resto asiatique, abordable et tranquille. Zen la pause lunch.

Pour le café, on fait un arrêt papotage aux Halles St-Géry. Prisé des étudiants, animé, c’est un monument bien intégré dans sa vie de quartier. Il y a toujours une expo en cours qui vaut le détour. Puis on retourne tranquillement à la gare, chargées comme des mulets.

Maintenant, à vos souliers de marche!

Tags: